Le Corbeau et le Renard... en argot !

Publié le par Krys Giland


Maître Corbac sur un arbre perché, 
S'envoyait par la fiole un coulon baraqué,
Maître Renard, qui n'avait que du tout cuit pour bectance,
Lui tint à peu près cette jactance :
" Dis conc, beau canari, non mais comme tu dégote,
Tu la fou vrai de vrai comme un mec de la haute,
Si tu pousses la gueulante aussi bien que tu es fringué,
Tu es le mecton à la redresse des costauds du hinguet "
Le Corbac, qui n'était pas mariol,
Lui laissa timber le coulon sur la fiole.
"Envoyé, c'est pesé, conard !
t'es cuit "dis le Renard
Fais gaffe à tous ceux qui te la font à l'estome
Et t'envoient par la gueule des baubards à la gomme!"

J'ai écrit cette fable de mémoire lointaine peut-être n'est-elle pas absolument comme l'auteur (inconnu) l'avait écrite !

Partager cet article

Commenter cet article

olive 19/10/2013 14:44

Mon père ,qui me la racontait,quand j apprenais celle de La fontaine,commencait par :un pignouif de corbac sur un arbre emmanché ,s empifrait dans la goule,a part ca la suite correspond a peu
pres,merci de me rappeler mon enfance , a l heure ou moi meme j aide ma fille a apprendre la fable ,cette version la fait bien rigoler!!